Gabrielle Deydier met des mots percutants sur les maux qui génèrent les crises d’hyperphagie.

« Je n’avais aucun plaisir gustatif. C’était pour me faire éclater l’estomac, pour saigner, car je n’étais pas capable de prendre une lame de rasoir. »

https://twitter.com/Europe1/status/1127879549780250624?s=20

A propos

Formée en Sophrologie et praticienne en Programmation Neuro-Linguistique. Ex manager d'équipe client/abonné dans le secteur de la Presse.
Ce contenu a été publié dans Troubles Alimentaires, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.