Geenen Roth – citations

« Oser avoir Faim » (1995), La Faim de vivre (1997) et Lorsque manger remplace aimé »(1999)

« Nous n’avons jamais rien désiré que l’amour.                                                                                   Nous ne désirons pas devenir obsédées.                                                                                             Nous le sommes devenues par instinct de survie.                                                                             Nous le sommes devenues pour éviter la folie.                                                                                   Pour notre bien.                                                                                                                                       La nourriture était pour nous une forme d’amour:                                                                   manger était la seule façon d’être aimées.                                                                                           La nourriture ne nous a pas abandonnées lorsque notre père ou notre mère l’a fait.           La nourriture était là lorsque nos parents ne l’étaient pas.                                                             La nourriture ne nous faisait pas mal.                                                                                                 La nourriture ne nous disait pas non.                                                                                                   La nourriture ne se saoulait pas.                                                                                                           La nourriture était toujours là.                                                                                                               La nourriture nous réchauffait lorsque nous avions froid                                                               et nous rafraîchissait lorsque nous avions chaud.                                                                           La nourriture est devenue notre fidèle amie.                                                                                   Mais la nourriture n’est rien d’autre qu’un substitut d’amour.                                                 Elle n’a jamais remplacé                                                                                                                         – et ne remplacera jamais – l’amour ».

À propos de Brigitte Ballandras

Présidente de l'association Psychologue Clinicienne, psychothérapeute, spécialisée conduites alimentaires
Ce contenu a été publié dans TEMOIGNAGES, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *