Le manque de sommeil, facteur perturbateur de la santé métabolique

Share Button

Améliorer la qualité de son sommeil favoriserait un meilleur équilibre métabolique :

 http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2014-03-26/sommeil-troubles-metaboliques-obesite-diabete

Share Button

A propos Muriel

Formée en Sophrologie et praticienne en Programmation Neuro-Linguistique. Ex manager d'équipe client/abonné dans le secteur de la Presse.
Ce contenu a été publié dans Prévention santé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.