« La gourmandise » de Patrick Avrane

100224_couverture_Hres_0[1]

Adorer le chocolat noir, détester les betteraves rouges, savourer les humeurs boisées d’un vin blanc, être enchanté par le fumet de la truffe ou de la coriandre, oser les plats exotiques ou se réjouir des cuisines ancestrales n’est jamais innocent. Goûter les mets, partager les saveurs de ce que l’on mange, expliquer refus et préférences permet une rencontre avec soi-même et avec les autres.

 

Psychanalyste et écrivain, Patrick Avrane sonde ici la gourmandise. Il en dévoile la source, les ressorts et les limites. Souvenirs d’enfance, rêves, confidences de chefs ou de gastronomes montrent combien elle est indispensable à la construction de l’être. Dans un texte où le lecteur se délecte, l’auteur, puisant dans la littérature, la peinture, le cinéma, mais aussi la clinique, éclaire ce que les goûts révèlent des autres et de nous-mêmes.

A propos Brigitte Ballandras

Présidente de l'association Psychologue Clinicienne, psychothérapeute, spécialisée conduites alimentaires
Ce contenu a été publié dans Livres, lectures, articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.