L’ADNC en quelques mots…

L’ADNC est une association de loi 1901 qui se donne pour but de fédérer les professionnels de l’alimentation et le public pour promouvoir la diffusion d’une information indépendante de l’industrie agroalimentaire, en matière de nutrition et de santé, c’est à dire, élaborée à partir de connaissances scientifiques fiables, indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes, en particulier intérêts industriels financiers, commerciaux, mais également philosophiques, politiques, religieux ou personnels. Elle désire également réaliser une veille critique des agissements de l’industrie agroalimentaire pour ce qui touche à la nutrition, et organiser des rencontres faisant intervenir des chercheurs de renom défendant des positions critiques vis à vis de l’industrie agroalimentaire, et des pouvoirs publics si nécessaire.

Elle contribue à ces objectifs de la manière suivante :

► Mise à disposition le mémoire de master sur « la place de l’esprit critique dans la formation des diététiciens par rapport à l’influence de l’industrie agroalimentaire » soutenu en 2010 et à l’origine de l’ ADNC, qui est à notre connaissance le premier travail universitaire sur le sujet en France, et qui se poursuit actuellement en thèse… Une version réactualisée est en ce moment en cours de réalisation, et sera bientôt mise en ligne à la place du mémoire.

Publications : avec une analyse de manière critique de ce que publie l’industrie agroalimentaire et les groupes qui en émanent, en les confrontant aux études et travaux scientifiques que l’ADNC juge de référence, notamment par leur rigueur et leur indépendance. L’ADNC exerce également cette vigilance par rapport aux politiques publiques concernant l’alimentation et suscite la réflexion et le débat vis-à-vis d’autres groupes et acteurs agissant dans le domaine de la nutrition.

Les Journées de la Nutrition Critique :  organisation chaque année d’un colloque de deux jours dont le premier portera sur le thème « Nutrition, intérêts économiques, et pouvoir politique : quelle éducation critique?« , avec des chercheurs de renom du CNRS, de l’Inserm, de l’Inra notamment, des journalistes scientifiques indépendants, des diététiciens et nutritionnistes, et d’autres acteurs du monde de la nutrition française et internationale. L’ADNC souhaite ainsi rendre l’environnement socioéconomique dans lequel s’inscrit la nutrition plus palpable, et parler des rapports de force, des différentes logiques à l’œuvre qui entrent en conflit avec l’objectif de santé publique que la nutrition vise à accomplir, aborder des thématiques la plupart du temps malheureusement absentes de la quasi totalité des journées consacrées à la nutrition en France, comme celle du lobbying, des conflits d’intérêts, des biais des études scientifiques, des blocages institutionnels… Les premières Journées de la Nutrition Critique ont eu lieu les 27 et 28 mai 2011, et leur deuxième édition, sur le thème « Formation, esprit critique, et place du politique« , les 16 et 17 mars 2012, toutes deux à l’université Paris 8. Vous pouvez trouver les enregistrements des interventions à la rubrique Colloques de l’Adnc.

À propos de Brigitte Ballandras

Présidente de l'association Psychologue Clinicienne, psychothérapeute, spécialisée conduites alimentaires
Ce contenu a été publié dans Associations et organismes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *